1. D’abord, faire l’essai au sol : pour trouver une disposition harmonieuse et avant de faire le moindre trou au mur, il est recommandé de préparer la composition de cadres au sol.
  2. Créer un centre :  il est recommandé de placer le plus grand cadre au centre et de compléter avec les plus petits. Un grand miroir peut aussi agir de point central.
  3. Rechercher une forme ovale : d’abord, positionner les cadres au centre du mur et finir aux extrémités, afin de former un assemblage ovale très allongé. Dans une montée d’escalier, une forme plus triangulaire est indiquée.
  4. Équilibrer : c’est mathématique! Il importe d’équilibrer visuellement les formes, les couleurs et les finis. D’où l’importance de contrebalancer grâce à des rappels, préférablement en diagonale.
  5. Opter pour la variété : c’est la quantité et la variété des oeuvres et des cadres qui créent le style.
  6. Identifier un fil conducteur : une astuce pour se faciliter la tâche: le principe d’unité de couleurs dans les images. Autre solution: des cadres de finition identique procureront un effet plus homogène.
  7. Miser sur la touche vintage : ils ont beaucoup de caractère.
  8. Éviter la concurrence : éviter le même style partout.  Si vos chaises sont antiques, vous pouvez y aller pour des cades plus contemporains.
  9. Unifier avec une longue tablette : pas envie de clous au mur? Pourquoi ne pas disposer vos oeuvres et vos objets sur une longue tablette. Cette enfilade tend à unifier la disparité.
  10. Intercaler des objets : on n’hésite donc pas à intégrer et mettre en valeur des souvenirs de voyage et des coups de coeur: du miroir aux clés en passant par la carte postale entre les cadres.